0

Surfer en hiver #1 : je sors mon poncho

poncho surf

Il fait froid, la température est glaciale à l’extérieur mais les conditions annoncées à l’eau sont excellentes. C’est le moment pour moi de charger mon matos à l’arrière de la voiture et de partir me mettre à l’eau.

6h00, le réveil se met à sonner

La veille, j’ai checké les conditions via Windguru (le module de prévision par excellence) et je sais désormais que demain est la journée parfaite pour me mettre à l’eau : vent offshore, 12 secondes entre chaque vagues et 1m30. Le réveil est réglé sur 6h00 du mat’, déjeuner avalé, planche fixée sur le toit, armure d’hiver (combinaison intégrale, cagoule, gants et chaussons en Néoprène) dans le sac étanche et poncho dans le coffre. Première fois que j’embarque et test un poncho. Il paraît que c’est l’accessoire incontournable pour ne pas avoir froid.

L’heure est idéale pour arpenter les kilomètres sans risques de ralentissements. C’est enfin parti pour ma première session hivernale.

surf road

8h00, j’enfile ma combinaison de surf

Après 1h30 du route, me voilà sur le spot tant attendu. Je jette un regard au loin, pour voir si les conditions sont bien au rendez-vous. Et elles le sont 😀 . Quelques surfeurs courageux sont même déjà à l’eau, prêts à prendre la première vague qu’ils jugeront négociable.

C’est le moment pour moi d’enfiler ma combinaison et les différentes parties en Néoprène pour protéger les différentes extrémités de mon corps (pieds, mains et tête). Quelques échauffements, planche waxée et leash attaché à la cheville. Me voici à présent dans l’eau, prêt pour partir à l’assault des vagues.surf hiver

12H30, retour à la voiture, poncho de surf dégainé

12h00, je décide de sortir de l’eau, fatigué, mais satisfait après une session hors du temps. La combinaison Néoprène a fait le boulot, 4/3 suffisant pour cette session matinale. Maintenant, il faut la retirer. Mais comment ne pas me geler sur place une fois la combinaison retirée ? Il suffit d’enfiler mon poncho surf acheté récemment sur le shop en ligne d’Avenue Nautique. Idéal pour me changer à l’abri des regards et me protéger du froid. Fini également ma serviette de bain mouillée qui tombe par terre dans le sable ou la terre. Je me change au sec et au chaud avec mon poncho de la marque Madness.

L’avantage, c’est que celle-ci a une taille universelle et que mon pote se caille. Après l’avoir essayé, il approuve officiellement le poncho de surf comme un indispensable pour l’hiver. C’est pourquoi je conseil désormais à tous les rideurs, en hiver comme en été, d’acheter un poncho. En effet, un poncho s’avère très pratique et constitue une solution astucieuse pour ne pas mettre de l’eau et du sable partout … Il existe de nombreux modèles de ponchos avec différentes épaisseurs et compartiments de rangements. De même, il ne s’adresse pas seulement au surf mais également à d’autres sports de glisse : kitesurf et windsurf.

A présent, une seule envie lorsque je sors de l’eau, enfiler mon poncho.

Bon ride 🙂

 

Marc Langevin

Véritable passionné des sports nautiques évoluant sur les spots en Aquitaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *