RIP CURL

Par ordre décroissant
|
|
Par ordre décroissant
|
|

L’Histoire de Rip Curl: “Live the Search”

C’est à la fin des années 60’ que l’entreprise Rip Curl voit le jour. Dans le Sud-Est de l’Australie, à Torquay, a lieu la rencontre des fondateurs de la prestigieuse marque de surf : Doug Warbrick et Brian Singer. Brian est alors professeur de sciences et Doug termine son job d’été de shaping avec Fred Pyke (célèbre shaper Australien). Les deux potes de sessions de Bells (spot mondialement célèbre d’Australie) cherchent alors une solution pour pouvoir continuer à surfer ensemble. Ainsi, ils décidèrent de de créer leurs propres planches de surf.

Les deux surfeurs achètent un petit garage. Doug récupère de la mousse et Brian se procure une raboteuse pour le shaping. C'est en 1969 que leur rêve devient réalité. Les premières planches sont prêtes. Avec un ratio de quatre boards par semaine, ils deviennent rapidement les fournisseurs des meilleurs surfeurs de la région et une petite notoriété apparaît.

Le nom Rip Curl

Le nom Rip Curl ne date pas de la création de l’entreprise, il est bien plus vieux. En effet, alors que les deux surfeurs se retrouvent quotidiennement dans les vagues de Bells, un de leurs amis peint sur la planche de Doug. « Rip Curl Hot Dog », ce nom lui plaît beaucoup, il gardera le « Rip Curl » comme marque.

Les combinaisons de surf Rip Curl

Pendant l’hiver de 1969, Doug et Brian voient les demandes augmenter et se rendent compte que leur garage est trop petit. Ils louent une boulangerie et passent à une production de douze surfs par semaine. La marque prenant de plus en plus d’ampleur, ils décident de recruter Alan Green (qui fondera un an plus tard une autre petite marque de surf : Quiksilver. Ancien salarié d’une société fabricant des combinaisons de plongée. Le groupe se lance alors dans la production de combinaison de surf.Rip Curl prend vite de l’essor et devient le shop de référence pour tous les passionnés de surf du Sud-Est Australien.

Le slogan ‘LIVE THE SEARCH’

Très vite, les deux amis souhaitent mettre des mots sur ce que signifie Rip Curl. Ils veulent transmettre des émotions, leur vision de la vie à travers leur marque, la vision qu’eux ont du surf et plus généralement de la vie. Le climat social de l’époque à beaucoup influé les jeunes sur la vision du monde, les mouvements hippies rejettent la société de consommation émergente. Leur esprit est en quête d’échappatoires, de voyage et d’aventure. La dimension du surf explose et beaucoup trouvent leur bonheur dans le surf, en quête de vagues et de spots parfaits.  

Le Search dira Brian c’est : « L’aventure, la recherche de bonnes vagues, quelques bières et quelques bonnes soirées, se lever chaque matin et tout recommencer. C’est la vie que nous menions » (Brian Singer, fondateur de Rip Curl). Encore aujourd’hui, Rip Curl développe sa marque à travers le Search, les aventures du Search sont à suivre sur leur site ou sur Youtube.

Le Rip Curl Pro

Le Rip Curl Pro définit le début de la professionnalisation de ce sport. La première compétition se déroula en 1973, accueillant les meilleurs surfeurs de la planète. Le gain de la compétition était peu élevé, atteignant à peine le prix du logement, mais on était bien loin du billet d’avion. La première compétition fut remportée par le légendaire Michael Paterson. Le surf prenant de l’ampleur dans le monde voit les sponsors affluer, en 1974 Coca-Cola rejoint le monde du surf. Et c’est ainsi que le monde du surf s’est radicalement développé.

Le surf c’est aussi et surtout…

Le respect de l’environnement est le premier combat que la marque mène. Les surfeurs sont les premiers à observer le phénomène de pollution … Des sacs en plastique flottants sur les côtes indonésiennes, des eaux usagées directement envoyées dans l’Atlantique en Californie du Sud. Rip Curl s’engage au sein d’associations et de projets écologiques, mais n’oubliez pas que de simples gestes offriront un avenir meilleur aux générations futures.

 -   +